LouiseLaboPortrait

Louise réalise un post-doctorat sur l’utilisation des insectes comme les ténébrions et les mouches soldat noires pour valoriser les matières résiduelles organiques avec l’Université Laval.

Depuis 15 ans, elle se passionne pour la gestion des résidus organiques. Elle a élevé des vers de terre capables de gérer 10 tonnes de matière organique par année et planifié plusieurs sites de compostage institutionnels et industriels. Elle a aussi travaillé avec les insectes à Espace pour la vie.

Elle est présentement chef des projets scientifiques à la Fondation David Suzuki. Auteure de nombreuses publications scientifiques, elle est aussi une vulgarisatrice appréciée des médias.

Louise Hénault-Éthier

R&D + Innovation

en nature

au skate park

en action